Press Conference: 10 Reasons Against World Expo 2025 Baku

November 19th, 2018


Event by the Institute for Reporters’ Freedom and Safety

Press Conference: 10 Reasons Against World Expo 2025 Baku

Tuesday, 20 November, at 16.00

The Assembly Hall of the Institut de Recherche et d’Études Méditerranée et Moyen-Orient (iReMMO), 7 Carmes str. 75005 Paris

Institute for Reporters’ Freedom and Safety (IRFS) calls a press conference on the eve of the General Assembly of the International Bureau of Exhibitions (BIE).

Three countries are candidates to host World Expo 2025: Japan (in Osaka), the Russian Federation (in Ekaterinburg), and Azerbaijan (in Baku). The 170 Member States of the BIE will elect the host country at the 164th General Assembly the 23rd November 2018.

Azerbaijan – a country recognised for its human rights abuses and widespread corruption – has presented their ten reasons for hosting the mega event. As stated in the official bid, “Expo 2025 Baku will be an exploration of how human ability, in all its forms, can be best applied across all aspects of society for the benefit of everyone” ironically referring to the United Nations’ Sustainable Development Goals (SDG).

According to SDG 16, without peace, stability, human rights and effective governance, based on the rule of law we cannot hope for sustainable development. During the press conference, we will present 10 reasons why World Expo 2025 may not be held in Baku. In case Expo 2025 Baku takes place, what is supposed to be a celebration of innovation and development, would turn into a triumph of the corrupt and brutal regime, further oppression of host country population and harassment of Expo participants, and would create a golden opportunity for huge corruption, all in a mockery of both BIE and UN values.

World Expos, known officially as International Registered Exhibitions, are organised every five years. Their themes are designed to raise awareness of and find responses to universal challenges of our time.

IRFS calls for the active involvement of the civil society in the process of the organisation of World Expo in order to ensure transparency and accountability.

We especially encourage representatives of the diplomatic missions to the General Assembly of the BIE to participate in order to give their assessment on the subject and to hear our feedback and our call to the international community.

For more information:

Emin Huseynov, Executive Director of IRFS
t: +41 788 788 428 Signal/Whatsapp/FaceTime/iMessage/Telegram
e-mail: emin.huseynov@irfs.org / info@irfs.org
web: IRFS.ORG

Enveniment organisé par l’Institut pour la Liberté et la Sécurité des Journalistes

Conférence de presse: 10 raisons contre l’exposition universelle 2025 Bakou

Mardi, 20 Novembre, à 16h00

Salle de réunion de l’Institut de Recherche et d’Études Méditerranée et Moyen-Orient(iReMMO) 7, rue des Carmes, 75005 Paris

L’Institut pour la Liberté et la Sécurité des Journalistes (ILSJ) convoque une conférence de presse à la veille de l’Assemblée générale du Bureau International des Expositions (BIE).

Trois pays sont candidats pour organiser l’Exposition Universelle 2025: le Japon (à Osaka), la Fédération de Russie (à Ekaterinbourg) et l’Azerbaïdjan (à Bakou). Les 170 États membres du BIE éliront le pays hôte lors de la 164ème Assemblée générale le 23 novembre 2018.

L’Azerbaïdjan – un pays reconnu pour ses violations des droits de l’homme et sa corruption généralisée – a présenté les dix raisons pour lesquelles il doit accueillir le méga événement. Comme indiqué dans la candidature officielle, «Expo 2025 Bakou sera une exploration de la meilleure façon d’appliquer la capacité humaine, sous toutes ses formes, à tous les aspects de la société pour le bénéfice de tous», se référant ironiquement aux objectifs de développement durable des Nations Unies. (SDG).

Selon l’SDG 16, sans paix, stabilité, droits de l’homme et gouvernance efficace, fondés sur la primauté de la loi, nous ne pouvons espérer à un développement durable. Au cours de la conférence de presse, nous exposerons 10 raisons pour lesquelles l’Exposition universelle 2025 ne doit pas avoir lieu à Bakou. En cas d’Expo 2025 à Bakou, ce qui est censé être une célébration de l’innovation et du développement, se transformerait dans un triomphe du régime corrompu et brutal, une nouvelle oppression de la population du pays hôte et le harcèlement des participants à l’Expo, et créerait l’occasion parfaite pour une corruption énorme, par conséquence, dans causant une dérision des valeurs du BIE et de l’ONU.

Les Expositions universelles, désignées officiellement sous le terme d’Expositions Internationales Enregistrées, sont organisées tous les cinq ans. Leurs thèmes sont conçus pour sensibiliser et trouver des réponses aux défis universels de notre temps.

L’ILSJ insiste sur la participation active de la société civile au processus d’organisation de l’Exposition Universelle afin d’assurer la transparence et la responsabilité.

Nous encourageons particulièrement les représentants des missions diplomatiques auprès de l’Assemblée générale du BIE à participer afin de donner leur avis sur le sujet et d’entendre nos réactions et notre appel à la communauté internationale.

Pour plus d’informations:

Emin Huseynov,
Directeur Exécutif de l’ ILSJ
t: +41 788 788 428 Signal/Whatsapp/FaceTime/iMessage/Telegram
e-mail: emin.huseynov@irfs.org / info@irfs.org
web: IRFS.ORG